Le CEFA, c’est quoi ?

L’enseignement en alternance Le CEFA, c’est quoi ? C’est ce qu’on appelle l’enseignement en alternance. Le principe est d’alterner une formation théorique à l’école (CEFA) ou en centre (EFPME/IFAPME) à une formation pratique en entreprise, selon un programme préétabli et agréé. Pour les personnes moins « scolaires », qui pensent avoir trouvé leur voie et veulent directement […]

L’enseignement en alternance

Le CEFA, c’est quoi ? C’est ce qu’on appelle l’enseignement en alternance. Le principe est d’alterner une formation théorique à l’école (CEFA) ou en centre (EFPME/IFAPME) à une formation pratique en entreprise, selon un programme préétabli et agréé. Pour les personnes moins « scolaires », qui pensent avoir trouvé leur voie et veulent directement se mettre au travail, il s’agit d’une solution possible. Vouloir faire un métier manuel, être passionné par une profession particulière, aimer apprendre sur le tas, nombreuses sont les motivations et raisons de commencer le CEFA. C’est une alternative à l’enseignement traditionnel qui est dit plus « théorique ». En se lançant dans l’enseignement en alternance on ne déroge pas pour autant aux règles de l’enseignement obligatoire à temps partiel.

Concrètement, les jeunes choisissant ce mode de fonctionnement passent deux jours par semaine dans un Centre d’Education et de Formation en Alternance (CEFA) où ils suivent des cours assez généraux (français, mathématiques,…), ainsi que des cours de formation professionnelle. Pendant les trois jours restant, l’élève se transforme en stagiaire dans une entreprise qui l’accueille pour un temps déterminé. Il est rémunéré en fonction de son âge et de son niveau de formation. Il expérimente donc pleinement le monde du travail sans pour autant être totalement déconnecté de milieu scolaire.

Quels organismes ?

Ces formations en alternance sont organisées par les Centre d’Education et de Formation en Alternance (CEFA) et par les Centres de Formation des Classes Moyennes. En Wallonie, ces formations sont organisées et supervisées par l’Institut Wallon de Formation en Alternance et des Indépendants des Petites et Moyennes Entreprises (IFAPME).

Quelles conditions ?

L’enseignement en alternance est un contrat particulier, que les élèves du secondaire peuvent expérimenter s’ils remplissent certaines conditions.

  • Il faut avoir entre 15 et 25 ans.
  • Les contrats d’alternance ne peuvent pas durer plus de 6 ans.
  • Il y a une période d’essai de 1 mois.
  • L’entreprise qui accueille l’élève doit avoir l’autorisation d’un opérateur de formation (comme le CEFA) et doit désigner un tuteur. Les élèves ayant choisi l’enseignement en alternance apprécient la facilité avec laquelle ils sont placés dans une entreprise : il y a un véritable soutien de la part de l’école qui joue un vrai rôle de médiateur et dirige ses étudiants vers les milieux professionnels qui leur conviennent le mieux. Les accords passés avec l’entreprise se font toujours sous la supervision de l’école.

Le CEFA, c’est quoi ?  

Les établissements qui permettent aux élèves de suivre à la fois une formation générale et de faire des stages dans des entreprises professionnelles s’appellent les CEFA (Centres d’Education et de Formation en Alternance). On parle ne parle cependant pas d’enseignement à « horaire réduit » : il s’agit plutôt ici d’un enseignement où l’horaire est aménagé différemment. Bon à savoir : sous certaines conditions, le CEFA délivre les mêmes certificats, qualifications et diplômes que l’enseignement secondaire de qualification de plein exercice.

Chaque CEFA travaille avec un ou plusieurs établissements secondaires de plein exercices, qui dispensent un enseignement technique de qualification ou professionnel.

L’article 49 et l’article 45, quelle différence ?

IL s’agit de bien différencier ces deux types de formations. L’article 49 détermine que l’alternance doit viser les mêmes objectifs, les mêmes compétences et les mêmes certifications que l’enseignement de plein exercice. Les formations de type « article 49 » permet donc d’obtenir le CESS en faisant une 7ème année (un atout non négligeable). Cette formation est possible en professionnelle et en technique de qualification. L’article 45 quant à lui, a comme objectif de permettre aux élèves d’acquérir des compétences très spécifiques à l’enseignement en alternance. Les certificats délivrés sont donc  des certificats de qualifications spécifiques.

Dans les deux cas, l’élève est rémunéré : il perçoit une indemnité progressive mensuelle tout au long de sa formation.

Comment s’inscrire ?

Les inscriptions peuvent être reçues tout au long de l’année. Il y a plusieurs conditions pour s’inscrire dans un CEFA :

  • Peuvent s’inscrire les jeunes qui sont soumis à l’obligation scolaire à temps partiel (l’obligation scolaire à temps plein cesse à partir de 16 ans. Après cela, l’élève doit respecter l’obligation scolaire à temps partiel, c’est-à-dire qu’il peut continuer sa scolarité à plein temps ou s’orienter vers d’autres filières, comme par exemple l’enseignement en alternance). On peut donc s’inscrire à partir de 15 ans, pour peu qu’on ait déjà suivi au moins deux années d’enseignement secondaire.
  • Les personnes majeures de plus de 18 ans et de moins de 21 ans peuvent s’inscrire à condition d’avoir conclu un contrat de travail légal.
  • Pour les personnes qui ont entre 21 et 25 ans peuvent aussi s’inscrire sous certaines conditions (être inscrit dans un CEFA au plus tard le 1er octobre de l’année de tes 21 ans et avoir conclu un contrat de travail légal).

Les formations sont souvent adaptées en fonction de l’âge de l’élève, son évolution, ses aptitudes et son projet professionnel.

Ce type de formation est donc intéressant car il permet d’accéder plus facilement au marché de l’emploi et d’expérimenter les réalités du terrain. C’est une manière de se trouver et de découvrir sa voie pour les élèves qui ne se sentent pas en phase avec le système scolaire à plein temps. Attention cependant de prendre du temps pour se décider et de réfléchir aux pour et aux contres : par exemple, s’engager dans l’enseignement en alternance rendra plus difficile par la suite le fait de se lancer dans des études supérieures plus tard. Pour plus d’informations sur l’alternance, consultez site web du Conseil Zonal de l’Alternance (CZA) de Bruxelles.

Le SIEP Charleroi a créé un DVD sur l’alternance et a donné la parole à plusieurs jeunes qui vivent actuellement cette expérience (ou l’ont vécue).

 

Commentaires Facebook

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *